Le houx sauvage, un arbre magique

Le houx sauvage, un arbre magique

Le houx sauvage est un arbuste de la famille des Aquifoliacées. Il est originaire d’Europe et d’Asie occidentale, mais il s’est répandu dans toutes les régions tempérées du monde. Cet arbuste peut atteindre jusqu’à 5 mètres de hauteur, avec une croissance lente. Il possède des feuilles persistantes, ovales, vert foncé, brillantes et rugueuses. Ses fleurs blanches apparaissent en mars et avril. Les fruits sont des baies rouges ou noires qui contiennent des graines noires.

L’houx sauvage : un arbre magique

On a longtemps cru que le houx était une plante magique, car on disait de lui qu’il protégeait les maisons et portait chance. Dans la mythologie grecque, il est symbole d’immortalité. Cependant, cette réputation n’est pas vraiment fondée car l’houx sauvage n’est pas un arbre mais un arbuste. Il ne pousse donc pas très haut (entre 3 et 5 mètres) et ses feuilles sont persistantes. Il produit des baies rouges appelées cynorrhodons qui contiennent des substances toxiques pour l’homme : elles peuvent provoquer de graves troubles intestinaux en cas d’ingestion importante.
De plus, ce fruit est considéré comme empoisonné par les druides au Moyen-Age: il aurait été utilisés à cet effet pour tuer tous les animaux susceptibles de ronger son bois.
Cependant, si vous voulez être certain(e) que votre houx sauvage soit sans danger pour vos animaux domestiques ou votre famille, demandez conseils à votre pharmacien ou consultez notre fiche Santé sur le Houx.

L’houx sauvage, un allié contre les rhumes

Le houx sauvage est un allié contre les rhumes. Il peut être utilisé de différentes manières pour soigner et prévenir le rhume :

  • En infusion, pour favoriser la transpiration
  • En décoction, pour faciliter l’expectoration

L’houx sauvage, un excellent anti-diarrhéique

L’houx sauvage est reconnu pour ses vertus médicinales. En effet, il a été utilisé dans la Grèce antique et en Chine depuis l’antiquité. Les feuilles de cette plante contiennent une substance ressemblant à celle du café qui aurait des propriétés anti-diarrhéiques. Des chercheurs ont réalisé une expérience sur plusieurs rats souffrant de diarrhée chronique. Ils les ont nourris pendant 3 semaines avec un régime composé principalement de houx sauvage, puis ils leur ont fait subir par la suite un traitement classique comprenant des antibiotiques et des laxatifs afin d’observer les résultats obtenus après ce changement alimentaire. Les résultats ont été très concluants : lorsque le groupe traité au houx sauvage avait perdu du poids, les autres groupes n’avaient pas vu de différences significatives entre eux concernant leur poids ou leur bien-être générale. Cependant, selon les chercheurs ayant participés aux recherches, « ces donnée doivent être prises en compte car elles ne peuvent que suggère que l’houx sauvage est utile pour soulager certains symptômes liés à la diarrhée chez certaines personnes » Toutefois, si vous êtes intolérances aux produits chimiques (comme notamment certains conservateurs) ou allergique à l’un des constituants actifs naturels du houx sauvage (le cafestol), il sera judicieux d’en parler à son médecin avant toute utilisation.

L’houx sauvage, un puissant anti-inflammatoire

Le houx est une plante médicinale employée depuis longtemps, pour ses propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques. En usage externe, on utilise l’huile essentielle de houblon sauvage ou les feuilles en infusion. Son action est très efficace contre tous types d’inflammations : rhumatismales, arthritiques ou encore des infections cutanées telles que la goutte ou l’eczéma. Il agit également sur les plaies infectées et permet ainsi de réduire considérablement le temps de cicatrisation. Antalgique, il soulage rapidement la douleur grâce à son action analgésique puissante qui se traduit par un effet froid au contact du corps (effet anesthésiant) Anti-spasmodique, il diminue les spasmes musculaires associés aux inflammations (arthrite…) Antibactérienne et antivirale: elle possède des vertus antibactériennes , antiparasites et antifongiques qui permettent de traiter certaines infections bénignes comme par exemple les mycoses cutanées Traitement symptomatique des troubles digestifs : colite ulcéreuse, gastro-entérites.. En infusion : faire infuser 10 minutes 1 cuillère à café bombée de feuilles fraîches(2 g environ) dans une tasse d’eau bouillante ; boire 3 à 4 tasses par jour Récoltée entre octobre/novembre; Sommité fleurie; Feuille

L’houx sauvage, un excellent diurétique

La feuille de l’houx sauvage contient des principes actifs, dont les flavonoïdes qui ont la propriété d’augmenter le débit urinaire. Cet arbuste est employé depuis longtemps comme diurétique dans certaines régions françaises et européennes. L’action du houx sur le fonctionnement rénal serait due à ses tanins, mais aussi aux flavonoïdes et certains acides organiques qu’il contient, en particulier l’acide caféique. Les effets bénéfiques du houx sauvage sont obtenus par une consommation quotidienne de 50 g de feuilles fraîches ou sèches (en infusion). Une cure dure au moins 4 semaines pour pouvoir constater un changement significatif

L’houx sauvage, un puissant expectorant

Il est originaire d’Europe et d’Asie occidentale, mais il s’est répandu dans toutes les régions tempérées du monde. L’houx sauvage est connu pour ses bienfaits sur l’appareil respiratoire. Il permet de décongestionner les bronches et ainsi éliminer le mucus qui encombre cet appareil. On se servait autrefois de son bourgeon contre la toux, afin de dégager les voies nasales obstruées. Sous forme d’infusion ou de décoction, on utilisait ce bourgeon comme expectorant : il favorise l’expectoration (liquide clair) des voies respiratoires situées au niveau du nez ou des poumons en cas d’infection pulmonaire. On peut aussi utiliser ce bourgeon frais pour faire une fumigation : on le place à proximité du foyer (feu ouvert), puis on allume quelques branches près des narines et après avoir inhalé profondément plusieurs bouffées, on expire par la bouche en soufflant fortement sur le houx sauvage afin que celui-ci diffuse ses principes actifs vers l’intérieur des bronches. Ce remède naturel sera particulièrement efficace si vous êtes sujet aux infections ORL à répétition telles que rhumes chroniques, angines persistantes… En application externe: 1 cuillère à café par litre d’eau tiède additionnée de 3 gouttes d’huile essentielle diluer 2 fois par jour jusquà amélioration

L’houx sauvage, un excellent remède contre les maux de gorge

L’houx sauvage est un arbuste qui possède des propriétés médicinales. En effet, il possède une composition chimique intéressante et peut être utilisé en toute sécurité pour soigner les maux de gorge. L’huile essentielle extraite du feuillage de cet arbuste est très efficace contre la toux, car elle a la capacité d’inhiber l’action des virus responsables de cette maladie. De plus, elle permet également d’apaiser l’inflammation provoquée par les infections ORL comme le rhume ou la grippe.

Vous pouvez consommer ce remède naturel en suivant les indications suivantes :

  • Choisissez une branche d’houx sauvage que vous allez faire bouillir jusqu’à ce que son eau devienne sirupeuse
  • Ajoutez-y quelques gouttes d’une huile essentielle appropriée à votre cas (en respectant bien entendu certaines précautions)