Comment faire pousser de la menthe poivrée

Comment faire pousser de la menthe poivrée

Le printemps et l’été sont synonymes de plantes aromatiques : parfumées, enivrantes et parfaites pour ajouter une touche savoureuse aux plats, desserts et… cocktails ! Et en parlant de boissons, nous parlons aujourd’hui de la menthe poivrée, l’une des plantes aromatiques les plus parfumées qui soient, facile à cultiver et idéale si vous êtes novice en matière de jardinage.

La menthe poivrée, proche parente de la menthe ordinaire, a une lignée complexe impliquant plusieurs familles de plantes de menthe. Elle s’est développée en croisant Mentha aquatica (menthe aquatique) et Mentha spicata (menthe verte), à partir desquelles une forme particulière, citrata (menthe citronnée), a été sélectionnée pour être développée. La culture de menthe poivrée rappelle l’arôme du chocolat, mais sa saveur, lorsqu’elle est utilisée de façon plus proche en cuisine, rappelle également la saveur d’agrumes de l’espèce citrata.

La plante atteint une hauteur d’environ 60 cm et se propage facilement à partir de rhizomes. Les feuilles arrondies, en forme de lance, sont d’un vert plus foncé que les autres formes de menthe. Les fleurs de couleur lavande apparaissent en été. Cette plante est très vigoureuse et est parfois plantée comme une annuelle dans les climats plus froids.

En cuisine, il peut être utilisé pour aromatiser les desserts, les boissons et les plats salés. À l’état sauvage, cette vivace à croissance rapide est souvent utilisée comme couvre-sol dans les zones humides ou plantée dans les jardins. La plante s’étendra aussi loin qu’on le lui permettra, mais il n’est pas particulièrement difficile de la maintenir dans ses limites. Il est normalement planté au printemps après la dernière gelée.

nom botaniqueMentha × piperita f. 
citrate
 
Noms communsmenthe poivrée, menthe chocolatée
Type de plantePlante herbacée vivace
Taille adulte30-60cm
Exposition solairePlein soleil à mi-ombre
Type de terrainTout sol riche et humide
pH du sol6,5-7 (légèrement acide à neutre)
Temps de floraisonMilieu à la fin de l’été
Couleur de la fleurLavande
Quand planterAprès le dernier gel
Zone d’origineEurope et Moyen-Orient
ToxicitéNon toxique pour l’homme ; 
les huiles essentielles de menthe sont légèrement toxiques pour les chats et les chiens

Menthe poivrée ou menthe chocolat ?

La réponse est simple : cela n’a pas d’importance ! En fait, la menthe poivrée est aussi communément appelée menthe chocolat car l’odeur de ses feuilles, mais aussi leur goût, rappellent le chocolat. Son arôme sucré en fait la plante idéale pour aromatiser les sucreries, les tisanes et le thé.

Comment planter la menthe poivrée

La menthe poivrée est une plante hybride stérile, qui ne produit pas de graines. Elle pousse le mieux dans un sol riche et humide, au pH légèrement acide ou neutre, et le meilleur moment pour la planter est le printemps, lorsque les dernières gelées sont passées.

Bien que la culture des herbes dans un sol moins riche tende à concentrer leurs huiles essentielles (et donc leur parfum et leur saveur), la menthe préfère un sol humide, il est donc toujours bon d’ajouter un peu de matière organique avant de planter. La menthe poivrée est l’une des rares herbes qui préfère une ombre partielle.

Soins à apporter à la menthe poivrée

Exposition

Comme nous l’avons dit, les plantes de menthe poivrée préfèrent une ombre partielle. Mais vous pouvez également les cultiver en plein soleil, à condition d’arroser les plantes en permanence.

Sol

La menthe poivrée pousse avec succès dans presque tous les sols riches et humides. Seuls les sols très secs et sablonneux peuvent poser problème, mais même cela peut être surmonté si vous arrosez fréquemment. Recouvrez le sol chaque année d’une bonne matière organique pour qu’il reste bien drainé.

Eau

La menthe poivrée a besoin d’une bonne quantité d’eau chaque semaine (qu’il s’agisse d’eau de pluie ou d’eau d’irrigation) mais ne réagit pas bien aux conditions stagnantes. Si vous cultivez dans des pots, veillez donc toujours à ce que le pot soit capable de drainer complètement l’eau.

Température et humidité

Cette plante n’est pas particulièrement exigeante ; elle tolère bien toutes les conditions climatiques, car c’est une plante rustique. Une humidité extrême, rappelons-le, peut provoquer le développement de maladies fongiques.

Engrais

La menthe poivrée est une plante vigoureuse qui ne nécessite guère plus qu’une dose unique d’engrais équilibré chaque printemps.

La menthe poivrée est-elle toxique ?

Bien que la menthe poivrée ne soit pas toxique pour l’homme, de grandes quantités de parties de la plante ou d’huiles essentielles concentrées sont légèrement toxiques pour les chiens et les chats. Faites donc toujours attention à la proximité de la plante avec vos amis à quatre pattes.

Récolte de la menthe poivrée

Vous pouvez commencer à récolter les feuilles lorsque les plantes atteignent au moins 10 ou 15 centimètres de haut. N’enlevez pas plus d’un tiers des feuilles par récolte, mais assurez-vous de récolter au moins trois ou quatre fois pendant la saison de croissance. La plante réagira à la récolte en devenant plus touffue et plus luxuriante.

Le goût de la menthe poivrée est meilleur si vous récoltez les feuilles avant la floraison de la plante. Cependant, si les plantes fleurissent, la taille des feuilles fera en sorte que la plante se remplisse de nouvelles feuilles tendres. Si vous remarquez que les tiges s’allongent et que les feuilles deviennent clairsemées et plus petites, cela peut être le signe que la récolte n’a pas été suffisante pour revigorer la plante. Coupez les plantes d’un tiers à la moitié et le nouveau feuillage qui apparaît devrait avoir des feuilles beaucoup plus grandes.

Comment cultiver la menthe poivrée en pot

Cultiver une plante de menthe dans un pot est un bon moyen de profiter de la plante sans craindre qu’elle ne devienne trop envahissante. Vous aurez besoin d’un pot d’au moins 30 cm de profondeur.

La meilleure façon de faire passer l’hiver à la menthe poivrée dans un pot est de la déplacer à l’intérieur pour l’hiver. Donnez-lui un peu d’eau lorsque le sol est sec jusqu’à quelques centimètres de la surface et mettez-la à l’extérieur lorsque le temps se réchauffe à nouveau au printemps.

Élagage

Récoltez ou cisaillez les plantes régulièrement pour favoriser l’apparition d’un nouveau feuillage. Une tonte régulière permet également de maîtriser les plantes afin qu’elles ne s’étendent pas trop et de manière incontrôlée.

Propagation des plantes de menthe poivrée

Une fois la plante arrivée à maturité, vous pouvez créer de nouvelles plantes à partir de boutures. Elles s’enracinent facilement dans l’eau et lorsqu’un bon réseau de racines s’est développé, vous pouvez les planter dans des pots ou directement en terre dans le jardin.

Maladies et ravageurs courants

La menthe est une plante facile à cultiver et ne présente aucun problème particulier. Cependant, elle peut parfois être affectée par des maladies fongiques qui se manifestent par de petites taches orange sur la face inférieure des feuilles, mais aussi par des aleurodes, des pucerons et des cochenilles. Dans ce cas, il suffit d’utiliser un fongicide biologique et d’essayer de faire sécher les feuilles entre deux arrosages. Veillez également à ce que les plantes ne soient pas surpeuplées et à ce qu’elles soient disposées de manière à permettre une bonne circulation de l’air.

Curiosités et légendes

La menthe est connue depuis l’Antiquité. Les Romains, par exemple, l’utilisaient pour parfumer leurs bains, mais aussi pour se brosser les dents et rafraîchir leur haleine, une coutume qui est toujours d’actualité si l’on considère que de nombreux dentifrices sont à base de menthe. Les Égyptiens, quant à eux, utilisaient ses feuilles pour embaumer les morts, mais les feuilles de menthe étaient également très importantes dans les rituels juifs : elles servaient à parfumer les pièces après le passage des fidèles.